lundi 19 février 2018

Prochain rendez-vous^^

Pour info, j'aurai le plaisir d'être en dédicaces à la Fnac de Belleville-sur-Saône samedi 24 février (celui qui vient, donc) de 10h à 18h, entre les mains expertes de Fab Le Libraire et de Nathalie Four Mazzoli. Si jamais vous passez dans le coin, je serai ravi de vous y accueillir

samedi 10 février 2018

De retour du Necronomi'Con

De retour de la convention Necronomi'con de Belfort/Andelnans, je n'ai que deux choses à dire : "super topissimme" et "Quand est-ce qu'on remet ça ?".
Organisation réglée au millimètre, bénévoles souriants et aux petits soins, membres de l'association très prévenants et sympathiques (un coucou spécial à Thomas, Léo et Stéphane), le tout dans un cadre plus qu'adapté et avec 6000 visiteurs pour cette première édition ! Un énorme succès, donc !
Spécial dédicace à certains visiteurs ultra sympas : les deux jeunes filles hyper enthousiastes qui s'extasiaient sur tout ce que mon stand contenait, les deux frères jumeaux à la conversation fort intéressante et j'en passe ! Merci aussi à Mélanie et David, mes amis de Idamé, qui m'ont fait une belle plaque de présentation ornant ma table, laquelle a bien fait sourire les passants.
 
 
 
Un jeune ghostbuster drôlement bien stuffé

 
De grandes créatures aux armes impressionnantes

Coucou à Johanna et Thibault, une bien belle rencontre appelée à se renouveler^^

vendredi 12 janvier 2018

Tempus fugit !

Oui, le temps passe et ne nous laisse guère de créneaux pour mener à bien les projets qui nous tiennent à cœur... une fois le travail terminé, les obligations de la vie familiale (qui ne sont pas toutes des galères, hein, pas de contresens^^) remplies, une fois prises en compte les baisses de tonus ou les rhumes de passage, et bien les fenêtres de tir pour travailler à nos projets est bien maigre, n'est-ce pas ?
Malgré tout, je souhaiterais donner le jour cette année à deux suites, que mes lecteurs réclament : le volume 3 des aventures d'Avril et Scot (Sioux Later, Caisse Comanche) qui s'intitulera "Inuit gravement à la santé" et le volume 2 des "Hérauts d'Atlassa" (titre à débattre^^), si possible pour les présenter à la future édition de "A Little Country of" de Matour, organisé tous les ans par mon ami Laurent Tachon.
Du coup, bien sûr, les lecteurs de la saga de Soren commencent à râler mais, n'ayez crainte, il me tarde de conclure ce cycle donc je pense que, d'ici 2019... enfin bon, si j'arrive à trouver du temps, quoi... Tempus Fugit.
Oh et après ça, il n'est pas impossible que je mène à bien une idée qui me trotte dans la tête, genre Dark Fantasy urbaine avec une once de poésie... on en reparlera !

vendredi 22 décembre 2017

Le Necronomi'Con : février 2018 !

Derrière cette référence explicite à l'œuvre de Lovecraft se dessine une convention haute en couleurs à laquelle j'ai eu l'honneur d'être convié :)
Je dois dire que ce retour sur ma terre natale m'inspire et me pousse à croire au destin : qui sait, après tout ?
Quoi qu'il en soit, un grand merci aux organisateurs qui ont eu, de surcroit, la délicate attention de mentionner mon nom dans la presse. locale. La preuve en direct avec plein d'informations supplémentaires :

https://www.jds.fr/agenda/manifestations/necronomi-con-117262_A

vendredi 15 décembre 2017

La dernière phrase du jour !

Voici une phrase merveilleuse que j'ai eu la chance d'entendre prononcer aujourd'hui. Le contexte : une discussion sur les sangliers (et oui !) qui a viré sur le goût du gibier. L'une des personnes présentes a dit :
"Les chasseurs, leur gibier, ils en font tout un plat !"

samedi 9 décembre 2017

La question du jour...

Pour éplucher le fruit défendu, Eve s'est-elle servi d'un couteau à dents ? ^^

dimanche 3 décembre 2017

Du tag au tag...^^

     Depuis quelques temps, une main anonyme a écrit sur un mur de mon quartier le tag suivant: "La peur n'évite pas le danger". Il s'agit à n'en pas douter de l'œuvre d'un philosophe urbain faisant référence à l'un des fléaux contemporains, tels que la xénophobie, le terrorisme ou les chansons de Benjamin Biolay.
     Outre le plaisir mitigé que cette inscription a dû susciter chez le propriétaire du mur, je dois dire qu'elle a éveillé en moi l'envie de répondre du tac-au-tac (ou du "tag au tag", précisément). Toutefois, comme je n'ai pas cette force d'âme qui consiste à salir une paroi pour défier l'ordre établi de façon anonyme et sans prendre de risque, je le ferai sur cette page.
     La peur n'évite pas le danger ? Certes : mais le courage non plus. Encore moins, même, puisqu'il consiste à se jeter droit dessus.
     Voilà.